Anjou Connectique

Comment entretenir sa piscine avant l’été ?

L’été arrive… Comme tous les ans, les propriétaires de piscine se posent la même question : comment traiter efficacement l’eau afin qu’elle redevienne pure et limpide, après une longue période hivernale ?

Les trois grandes étapes pour un entretien réussi : circulation et filtration régulière de l’eau, entretien chimique par le biais des produits de traitement, et enfin, surveillance du taux pH de l’eau.



Découvrez nos produits

Découvrez tous nos produits pour votre piscine !



Tous les professionnels vous le diront, un bon entretien est important, pour garantir à votre piscine non seulement une apparence limpide, mais aussi en garantir, et c’est le plus important, une bonne hygiène. Comment s’y retrouver ? Découvrez les règles à suivre dans cet article d’Anjou Connectique.

L’entretien de la piscine

Si votre piscine ne nécessite aucune réparation (grille ou caniveau de piscine, colle sous l’eau, rustine, etc.), alors vous pouvez passer à son entretien.

Le ménage, personne n’aime vraiment ça, c’est un fait. Pour que l’entretien de votre piscine ne devienne pas une véritable corvée, vous avez à disposition de nombreux accessoires pour vous faciliter la vie. Brosses de piscine, balais de piscine, épuisettes ou encore aspirateurs de piscine… Un bon entretien commence par enlever régulièrement les débris naturels, comme les feuilles, les cailloux, les petits insectes pouvant chuter dans l’eau, etc.

Il est à noter que cette phase doit se faire tout au long de l’année. Une à deux fois par mois en hiver, et de une à trois fois par semaine en été pour profiter pleinement d’une eau saine.


Quelques accessoires pour un nettoyage optimal de votre piscine :

  • Les brosses de coin sont plus adaptées pour le nettoyage des escaliers, des angles et rebords, et sont compatibles avec tous les manches existants.
  • Pensez aux manches télescopiques, pour vos balais de piscine et brosses, ils vous permettront de nettoyer vos fonds jusqu’à 4m60 de profondeur, sans vous obliger à faire de la plongée.
  • Pour un nettoyage simple et rapide des feuilles et autres petits débris, les épuisettes piscine sont à privilégier.


Le traitement chimique de l’eau

La filtration des piscines, même effectuée dans les règles de l’art, ne suffit pas à elle-seule à éliminer toutes les impuretés. Même si elle avale facilement les petits insectes venus se noyer dans votre piscine, il convient d’appliquer des traitements chimiques afin d’assurer une eau saine et propre. Tout d’abord, deux éléments doivent être connus :


  • Le volume de votre bassin, en mètres cube
  • Le degré pH de l’eau

Définition du pH de l’eau

Le potentiel Hydrogène de l’eau, appelé pH, est une échelle de 14 à 0, qui détermine la dureté de l’eau. Une eau « neutre » aura un Ph égal à 7. Supérieur à 7, l’eau sera alcaline, inférieur à 7, l’eau sera acide.


taux PH de l'eau

Pourquoi surveiller le pH de la piscine ?

Une eau trop acide pourra corrompre le métal présent dans l’eau et celui des équipements, et une eau trop alcaline, c'est-à-dire supérieur à 7.6 avec une eau à plus de 15 degrés, par exemple, il y aura un gros risque de dépôt calcaire.

Le pH, c’est une chose, mais ce n’est pas le seul élément à prendre compte pour l’assainissement de l’eau. Vous devez également éviter la prolifération d’algues, les bactéries, les dépôts calcaires, détartrer… Somme toute, tout ce qui permettra à votre famille, vos amis et vous-même de vous baigner en parfaite sécurité.



Les étapes pour entretenir votre piscine

Étape 1 : surveillance des indicateurs et l’équilibre de l’eau

Revenons-en au fameux pH. Idéalement, il doit se situer entre 7.2 et 7.4. Pourquoi y prêter tant d’attention :

  • C’est bien ce taux, et pas autre chose, qui conditionnera l’efficacité vos produits de traitements, notamment l’effet du chlore.
  • Le taux de pH influe sur le confort des baigneurs.
  • Prendre garde à ce taux permet également de ne pas devoir vider trop souvent votre installation pour en changer l’eau, ce qui a, bien sûr, une grosse influence positive sur le porte-monnaie.

Découvrez nos produits pour le pH de votre piscine !

Découvrez nos produits pour le pH de votre piscine !



Il existe deux sortes de traitements pour augmenter le pH de sa piscine ou bien pour le diminuer.


La marque Bayrol est la référence pour le traitement de votre piscine. Vous avez entre autres le produit pH-Minus pour forcer l’abaissement du taux. Et à l’inverse, toujours avec Bayrol, le pH-Plus, qui permettra de réduire l’acidité de l’eau. Il va sans dire que l’emploi de ces traitements est soumis à quelques précautions d’usage, indiquées sur le produit.

Afin de surveiller ce taux, vous avez à votre disposition deux outils, suivant ce que vous préférez utiliser :

  • Les bandelettes d'analyse, pour le pH, TAC piscine et chlore. Très facile d’emploi ! Vous prenez la bandelette, vous la plongez une seconde dans l’eau entièrement, puis 15 secondes à l’air libre en la tenant à l’horizontale. Il ne vous reste plus qu’à vérifier les couleurs grâce au nuancier imprimé sur le tube.
  • Le testeur d’eau électronique pour piscine, avec sa recharge. Il dispose des mêmes fonctionnalités de contrôle (pH, TAC et chlore), et permet de lire facilement les résultats grâce à un petit écran. Son avantage, ce testeur électronique vous accompagnera longtemps, plutôt que de vous faire racheter une nouvelle boîte de bandelettes.

En plus du taux pH, vous avez également deux autres taux à surveiller :

  • Le TH, c'est-à-dire l’indicateur de dureté de l’eau. Une eau trop calcaire peut amener beaucoup de soucis : eau troublée, entartrage des installations, du revêtement, des tuyauteries et des équipements

Le TH ne doit pas être supérieur à 25° ! Dans l’idéal, il doit être compris en 10° et 20°. Si le calcaire vient s’en prendre à votre installation, vous pouvez utiliser des produits comme le détartrant Bordnet GEL S, mais le mieux reste bien entendu d’appliquer le principe de prévention ! Le Calcinex, entre autres, permet d’agir en amont pour protéger votre bassin.

  • Le TAC pour piscines, c’est-à-dire le pouvoir tampon de l’eau. Autrement dit, sa capacité à réguler les fluctuations du pH.

Le TAC doit être plus élevé que 10°. Dans l’idéal, il doit se placer entre 10° et 30°. Il existe des rehausseurs de TAC, si l’alcalinité est trop faible et le pH instable.


Étape 2 : le chlore de votre piscine

Ce seul nom doit vous en rappeler la forte odeur de votre enfance, sentie dans les piscines municipales, aux cours de natation à l’école. Si cette fameuse odeur n’a rien d’agréable, le chlore tient néanmoins une place importante.

Il faut savoir que sous l’action du soleil et des germes présents naturellement dans l’air, sans compter la pollution et les impuretés apportées sans le vouloir par les baigneurs eux-mêmes, l’eau d’une piscine se dégrade obligatoirement. La chloration a donc un double objectif :

  • Détruire les bactéries, les virus et les champignons présents dans l’eau, sur les parois et le liner.
  • Éliminer les matières organiques, par oxydation.
Découvrez tous nos produits chlore pour piscine !

Découvrez tous nos produits chlore pour piscine !


Attention ! Exactement de la même façon que le pH, le TAC et autres, le taux de chlore doit être surveillé de près ! Il doit se situer entre 1 et 2mg/litres, et ce, pour éviter des effets secondaires désagréables :

  • Vieillissement précoce du matériel (décoloration du liner ou dégradation du béton, de la tuyauterie ou du système de filtration)
  • Pour le baigneur, irritation de la peau et des yeux, maux de tête dus à l’odeur, etc.

Aujourd’hui, des outils permettent de contrôler au mieux le dosage du chlore dans votre installation. Un diffuseur flottant, par exemple, permet de propager les galets ou palettes de chlore selon un besoin précis.

Les traitements réguliers se font avec ce type de produit : Chlorilong power 5, des galets de 250gr, par seau de 5kg. La dissolution lente d’un doseur de chlore a de nombreux avantages et ne trouble pas l’eau, ce type de solution est efficace pour un bon entretien, le plus régulier possible.

Mais s’il arrive que votre piscine soit très troublée ou avec de nombreuses algues, il existe des produits comme le Chlorythe. Cette fois, il s’agit d’un traitement choc et puissant, à dissolution rapide. Un type de traitement réservé aux problèmes d’eau.


Étape 3 : Désinfection et entretien piscine

Vous êtes presque arrivé au bout. Pour un entretien réussi, il vous reste quelques points à vérifier et contrôler. Une fois tout cela terminé, il ne vous restera plus qu’à profiter pleinement de votre piscine.


Les algues

Vous connaissez le dicton, il vaut mieux prévenir que guérir. Utiliser un algicide en complément des traitements déjà effectués est préférable à devoir traiter une eau bien verte. Les algues prolifèrent à cause de la chaleur, la lumière du soleil ou encore un niveau de traitement insuffisant.

Pour un traitement régulier, et plus particulièrement encore en pleine période estivale, vous pouvez utiliser du Desalgine, une anti-algue, qui luttera contre leur développement et leur prolifération. Rappelons, une fois encore, que l’utilisation de n’importe quel traitement chimique nécessite des précautions d’emploi.


La floculation

Les algues, les débris minéraux, la forte chaleur et autres résidus ne sont pas seuls en cause d’une eau trouble. Les filtres à sable d’une piscine ne peuvent pas stopper les particules trop petites. Ces dernières nécessitent également un traitement, pour deux raisons :

  • Leur présence trouble l’eau.
  • Plus important, le chlore sera consommé à les éliminer plutôt qu’éliminer les bactéries.
  • Traiter cela vous permettra aussi d’économiser des désinfectants.

Des produits tels que le Superflock Plus soutiennent les filtres à sable dans leur élimination des particules, des métaux ou encore des phosphates.



S’occuper de sa piscine dès le printemps

Lorsqu’une piscine creusée ou hors-sol vient d’être installée dans son jardin, tout cela peut effrayer. Pourtant, une fois l’habitude prise et si les notices sont bien suivies, l’entretien régulier d’une piscine n’est pas un fardeau.

Le bon moment pour y penser, refaire son stock de produits, réaliser un nettoyage en profondeur et préparer la période estivale est au début du printemps. En avril ou en mai, suivant les températures de l’année.

Avec un entretien régulier, il ne vous restera ensuite plus qu’à en profiter pleinement.


Je fonce voir les produits piscine !

Je fonce voir les produits piscine !

Posté dans: Piscines et Spas | Le 13 mai 2019