Vous pouvez installer une VMC simple flux à votre domicile en suivant les recommandations suivantes. Ce système va favoriser une atmosphère saine dans votre intérieur et contribuera au bien-être des résidents.

 

kit VMC simple flux

 

 

Le caisson d’extraction

Le premier objectif que vous devez atteindre en réalisant cette installation est de limiter la longueur des conduits. Pour ce faire, le caisson d’extraction doit être idéalement mis en place le plus au centre des différentes bouches d’extraction de votre logement. De plus, cet équipement qui génère des nuisances sonores inconfortables ne doit pas être placé trop près des pièces à vivre. Nous vous recommandons de le suspendre par un système de cordelette et plusieurs pitons vissés dans la charpente.

 

La mise en place des bouches d’extraction

Les bouches d’extraction s’encastrent dans le plafond mais veillez à ce qu’elles gardent une distance respectable des murs. Procédez ensuite à l’étalonnage des portes, 1,5 centimètres doit permettre à l’air de circuler sous les portes. On distingue deux types de gaines dans l’installation d’une VMC simple flux, les premières font 80 millimètres de diamètres et raccordent les bouches d’extraction dans les salles d’eau. La plus imposante présente un diamètre de 125 millimètres et raccorde une bouche à la cuisine.

N’hésitez pas à vous servir d’un détecteur de métaux pour identifier les zones où se trouvent les fourrures métalliques d’un plafond en plaque de plâtre. Procédez au traçage du concours de la manchette en  laissant une marge de 3 millimètres. Dans le cas d’une plaque de plâtre, vous percez un trou à l’intérieur du trait, vous poussez la manchette dans l’ouverture jusqu’à venir en butée. Vous installez la bouche d’extraction, certains modèles sont démontables grâce à un système de clipsage, qui facilite le nettoyage ponctuel.

 

Le raccord des gaines

Pour l’installation d’une VMC autoréglable, vous devez choisir des conduits souples en PVC. Les conduits isolés de laine de verre correspondent quant à eux aux besoins d’une VMC hygroréglable. Vous mesurez la longueur nécessaire pour raccorder la manchette au caisson d’extraction, raccordez les conduits aux manchettes et au caisson en assurant les liaisons par les colliers de serrage. Pour ne pas provoquer la création d’une cuvette qui retiendrait la condensation,  assurez-vous de créer une pente régulière jusqu’au caisson lors de la mise en place des gaines.

Pour concrétiser la sortie en toiture, découpez l’isolant et l’écran d’étanchéité en sous toiture pour le passage du conduit. Raccordez ensuite la sortie de toiture au caisson en assurant les liaisons avec les colliers de serrage.