Anjou Connectique

Comment lutter contre l’humidité

L’humidité est susceptible de se manifester de différentes façons dans votre intérieur. Sachez qu’un taux d’humidité dépassant les 40 % signifie qu’il est grand temps de vous occuper de ce problème, autant pour votre confort que pour votre santé et votre maison. Alors comment combattre l’humidité chez soi ? Les experts d’Anjou Connectique vous donnent quelques astuces pour que ce problème ne soit plus qu’un lointain souvenir.



Lutter contre l’humidité : les problèmes de condensation

Des problèmes de condensation peuvent potentiellement survenir à votre domicile et augmenter le taux d’humidité de votre logement. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour limiter la vapeur d’eau excédentaire.

Évitez tout d’abord de faire sécher votre linge dans une pièce mal ventilée. En séchant, l’eau va s’évaporer pour se poser sur vos murs. Il suffit que l’aération soit défaillante ou insuffisante pour que l’humidité de votre linge stagne et s’infiltre.

Ensuite, pensez à systématiquement ouvrir les fenêtres une fois avoir pris votre douche ou après avoir cuisiné. Par ailleurs, nous vous encourageons à toujours actionner votre hotte afin qu’elle aspire les vapeurs durant chaque cuisson. Les remontées capillaires et les causes accidentelles sont d’autres sources de problèmes d’humidité.

La VMC assure l’évacuation de l’humidité ambiante mais elle favorise également le renouvellement de l’air. Ce système n’est pourtant pas présent dans tous les logements, puisqu’il est seulement obligatoire depuis 1982. Les intérieurs qui n’en sont pas équipés ont toutefois l’occasion de favoriser la ventilation en rétablissant les grilles d’aération en partie basse pour l’entrée d’air et en partie haute pour la sortie d’air.


Découvrez nos produits

Voir nos systèmes de ventilation



L’infiltration d’eau

En plus de la condensation, il est possible de subir des infiltrations d’eau, très gênantes au quotidien. Contrairement aux idées reçues, le chauffage et la ventilation ne suppriment pas le problème – elles peuvent atténuer les conséquences, comme sécher un peu les murs ou la toiture, mais ça s’arrête là.

Il vous faut donc déterminer d’où provient la fuite pour savoir comment la traiter efficacement. S’il s’agit d’eau de pluie, n’hésitez pas à contrôler les joints, les chéneaux et l’état de votre façade. Les traitements mastic à poser, revêtement imperméable, traitement hydrofuge, travaux de maçonnerie plus importants…) dépendent du type d’infiltration.



Les risques à négliger les problèmes d’humidité

Les conséquences de l’humidité sur la santé peuvent être très nocives.

En plus d’être à l’origine d’allergies (aux moisissures, aux acariens…), elle peut également être à l’origine de nausées et, dans certains cas, de vomissements. Selon les scientifiques, l’humidité est susceptible de déclencher des problèmes d’irritation de la peau, provoquer chez certaines personnes de l’eczéma très inconfortable et même favoriser l’arthrose, la bronchite, etc.

L’humidité se fait également ressentir dans l’état de votre maison. Vous voyez de la vapeur d’eau sur vos fenêtres de cuisine et salle de bain sans raison apparente ? De la moisissure est apparue sur vos murs et vos joints de carrelage ? Vos poutres pourrissent ? L’humidité est là et il faut s’en débarrasser.

Posté dans: Astuces et conseils bricolage | Le 21 décembre 2015