Anjou Connectique

Comment réparer une fuite de robinet ?

Votre robinet est censé être fermé, et pourtant, vous entendez une goutte… Puis une autre goutte… Puis encore une autre… Ce bruit est non seulement insupportable, mais est aussi souvent annonciateur d’une fuite d’eau dans votre plomberie ! Ce n’est malheureusement pas rare et il est nécessaire de s’en occuper le plus vite possible, au risque de voir sa facture d’eau s’envoler considérablement. Les experts d’Anjou Connectique vous expliquent les étapes pour réparer une fuite de votre robinet !



Découvrez nos produits

Découvrez notre robinetterie !



Retirer la tête de votre robinet

Il faut changer votre robinet. Commencez par fermer l’arrivée d’eau, comme toujours lorsque vous effectuez des travaux de plomberie, et fermez la bonde afin d’éviter que certaines pièces (vis, écrous…) ne tombent dedans pendant la manipulation. Ouvrez les robinets afin de vidanger l’eau contenue à l’intérieur de vos canalisations.

Ensuite, retirez les croisillons du robinet, c’est-à-dire les poignées. Pour cela, dévissez la pastille posée dessus (s’il y en a une !) et insérez une lame pour la faire sauter avec précaution. Une fois cela fait, dévissez la vis de fixation de la poignée de votre robinet et retirez cette dernière.

Maintenant, vous pouvez accéder à la tête de robinet. Avec une clé à molette, dévissez l’écrou de ladite tête puis terminer le dévissage à la main. Si vous n’y arrivez pas, utilisez un peu de produit dégrippant et attendez quelques instants avant de recommencer. Ça y est, vous pouvez passer à l’étape suivante !



Changer le joint détérioré de votre robinet

Avant d’aller plus loin, sachez que le siège de joint de clapet (qui assure l’étanchéité entre les poignées et le corps du robinet) peut être abîmé et si c’est le cas, il est nécessaire de le roder.

Pour ce faire, munissez-vous d’un rodoir avec une fraise ayant le diamètre de votre joint de clapet et le pas de vis de la même dimension que celle de la tête. Sans forcer, vissez le rodoir sur la tête de la poignée. Tournez la molette du rodoir sur trois tours et c’est fait !

Pour ce faire, munissez-vous d’un rodoir avec une fraise ayant le diamètre de votre joint de clapet et le pas de vis de la même dimension que celle de la tête. Sans forcer, vissez le rodoir sur la tête de la poignée. Tournez la molette du rodoir sur trois tours et c’est fait ! changer ce joint.

Et rien de plus simple ! Si votre joint est plein, soulevez-le avec un tournevis ou un couteau plat et tirez délicatement. S’il est percé, veillez à dévisser l’écrou qui le maintient avant le l’enlever.

Ensuite, nettoyez bien la tête de robinet et insérez le nouveau joint de clapet avec vos doigts.



Remontez votre robinet

Vérifiez que la tête de votre robinet soit en position ouverte, puis revissez-la à la main. À l’aide d’une clé à molette, resserrez l’écrou en maintenant fermement le corps du robinet.

Ensuite, replacez les poignées dans leur emplacement initial et fixez-les bien en revissant leur écrou ; n’oubliez pas de remettre les caches ou les pastilles de couleur !

Terminez en vérifiant l’étanchéité de votre installation.

Posté dans: Astuces et conseils bricolage, Plomberie | Le 30 août 2017