Anjou Connectique

Limitez les pertes de chaleur avec le calorifugeage

Ce nom assez barbare ne vous dit peut-être rien, pourtant, le calorifugeage va vite se révéler important si vous décidez de faire des travaux d'isolation dans votre habitation. En effet, le calorifugeage désigne le fait d'isoler des installations de circulation d'eau ou de chauffage : l'objectif donc est de limiter au maximum les pertes de chaleur. Suivez ces quelques conseils des professionnels d'Anjou Connectique pour tout savoir sur le calorifugeage !


Découvrez nos produits

Calorifugez vos tuyaux !



Les avantages du calorifugeage


Il faut savoir que les pertes de chaleur au niveau des tuyaux peuvent être considérables. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène : la température de l'eau de chauffage est souvent élevée et ces pertes sont souvent observées sur une grande partie de l'année (généralement plus de la moitié).

Avoir recours au calorifugeage, c'est donc la garantie de faire entre 5 et 10 % d'économies sur sa facture d'électricité en réduisant considérablement les déperditions thermiques. De plus, c'est une technique qui n'est pas onéreuse, elle vous coûtera quelques dizaines d'euros maximum.

Autres avantages non négligeables du calorifugeage : vos installations de plomberie et de chauffage seront protégées des agressions extérieures (gel, neige, condensation…) et dureront plus longtemps. Pas besoin de les changer régulièrement. L’acheminement en eau se fera également plus facilement dans tout votre logement.

Sachez que le calorifugeage peut être financé via le crédit d’impôt pour la transition énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner !



Comment savoir si le calorifugeage est nécessaire ?


Si vos canalisations traversent des pièces froides (garage, cave, atelier, etc.) pour atteindre les points de chauffage, alors le calorifugeage est vivement conseillé ; vous pouvez être sûr(e) que vous subirez des déperditions de chaleur. À l’inverse, ne calorifugez pas si la pièce où se trouvent vos tuyaux n’est chauffée que par la chaleur des canalisations et que vous ne souhaitez pas qu’elle se refroidisse.

C'est également le cas si les canalisations et les points de chauffage sont trop éloignés l'un de l'autre. À noter qu'il est préférable d'isoler aussi son chauffe-eau si ce dernier se trouve dans une pièce non chauffée.



Calorifugeage : recommandations


En règle générale, les équipements à calorifuger sont les canalisations, la tuyauterie, les citernes, les réservoirs, etc. Pour le calorifugeage, les matériaux les plus utilisés sont les coquilles de fibres minérales, la mousse de polyuréthane, les bandes de fibres minérales et les manchons de mousse en plastique.

Il pourra être nécessaire d’installer un revêtement de protection supplémentaire en aluminium, PVC ou plaque de plâtre.

L'efficacité du calorifugeage dépend du diamètre extérieur du tube, de l'épaisseur de l'isolant et de sa conductivité thermique : plus la conductivité thermique est faible, plus le matériau est isolant.

Enfin, dans la mesure du possible, installez vos canalisations dans des pièces chauffées afin de limiter encore plus la perte de chaleur. Mais le calorifugeage s’adapte aussi aux tuyaux en extérieur grâce à des coques en acier qui résistent au froid.

Retrouvez tout le atériel pour le calorifugeage sur le site internet d'Anjou Connectique !

Posté dans: Astuces et conseils bricolage, Chauffage | Le 14 septembre 2016