Comment peut-on faire des économies de chauffage en diminuant la température de départ de votre chaudière ?

Nous allons ici explorer une première piste d’économie possible, en essayant de vous guider pas à pas.

Mais en tout premier lieu, il faut comprendre comment nous réussissons à chauffer notre logement au moyen d’eau.

Pour pouvoir chauffer votre logement, il est nécessaire de chauffer de l’eau. Opération qui est réalisée par un générateur plus communément appelé chaudière. Celle-ci fonctionne avec de l’énergie, par exemple du gaz, du fioul, du bois, ou des pellets.

 

chaudire

 

Il est très facile de comprendre que plus vous chaufferez votre eau à une température élevée, plus vous consommerez d’énergie et malheureusement, plus votre facture sera élevée.

Vous êtes en permanence en train d’entendre qu’il vous faut baisser la température dans votre logement à 19°C, pour pouvoir endiguer les augmentations de l’énergie, mais d’une part cela n’est qu’une solution transitoire, d’autre part, c’est au détriment de votre confort de vie.

Néanmoins, il est vrai que si vous baissez votre température ambiante, vous consommerez moins d’énergie, mais une fois de plus en diminuant le confort que vous souhaitez.

Des évidences, mais qui ne donnent pas de solution confortable et durable pour l’avenir.

Alors comment peut-on diminuer la température de sa chaudière ou de son générateur de chauffage, afin de réaliser des économies pour aujourd’hui comme pour demain ?

Nous allons essayer de vous informer d’une solution qui vous fera faire des économies. Il est vrai, sur du long terme, puisqu’il sera nécessaire de faire des investissements, mais ne doit-on pas investir pour pouvoir consommer moins demain ?

 

schema

 

Si vous faite en parallèle un complément d’isolation thermique de votre logement, vous pourrez ainsi faire une économie plus importante. La solution que nous vous proposons peut néanmoins être mise en œuvre même si vous ne faites pas d’isolation complémentaire.

Notre proposition de solution reste une solution de bon sens, bien entendu, dans le cadre d’un logement qui ne s’apparente pas à une passoire thermique.

Si tel était le cas, il est bien sûr évident qu’il est primordial de faire les travaux d’isolation nécessaires pour pouvoir, à minima, ne pas chauffer les petits oiseaux.

Nous ne traiterons pas ici des travaux d’isolation, mais il est bon de savoir qu’un diagnostic énergétique peut être la première étape avant d’envisager de se lancer dans des travaux ou de faire appel à un Bureau d’étude Thermique, permettant ainsi de connaitre les solutions préalables à mettre en œuvre.

Nous avons, au travers d’un article de blog, expliqué l’importance du diamètre d’alimentation de votre radiateur. (« Quel diamètre d’alimentation pour votre radiateur   ») 

Pour pouvoir mettre en œuvre notre proposition, vous devez au préalable faire les vérifications suivantes :

  1. Mesurer le diamètre d’alimentation de vos radiateurs (cf. l'article de blog ci-dessus)
  2. Quelle est la MARQUE de vos radiateurs existants ?
  3. Quelle est la HAUTEUR de vos radiateurs existants ?
  4. Quelle est la LONGUEUR de vos radiateurs existant ?
  5. Quel est le nombre de PAROIS de vos radiateurs existant 1, 2 ou 3 ? (Simple paroi, doubles parois ou triples parois)
  6. Quelle est la PUISSANCE de vos radiateurs existants ?

 

paroi-1

 

Pour pouvoir éclairer notre propos, nous allons vous exposer un cas concret.

EXEMPLE 1 :

 

- L’ALIMENTATION DE VOTRE RADIATEUR a été réalisée avec un tube PER de diamètre extérieur de 16 mm

- SA DIMENTION INTÉRIEURE est de 13 mm

Température départ

générateur en °C

Température retour

générateur en °C

Température ambiante

en °C

DELTA T PUISSANCE EN WATTS
80 70 20 55 15541
75 65 20 50 14128
70 60 20 45 12715
65 55 20 40 11302
60 50 20 35 9890
55 45 20 40 8477
50 40 20 25 7064
45 35 20 20 5651
40 30 20 15 4238
35 25 20 10 2826

 

Votre tube d’alimentation vous permet d’alimenter sans aucun problème un radiateur de 2000 Watts à une température de départ de 75° C. (cf. tableau ci-dessus en vert)

 

2/ LA MARQUE DE MON RADIATEUR EST REGGANE DE FINIMETAL

 

schema-2

 

3/ LA HAUTEUR DE VOTRE RADIATEUR EST DE 750 MM

schema-3

 

4/ LA LONGUEUR DE VOTRE RADIATEUR EST DE 1200 MM

image-5

 

5/ NOMBRE DE PAROI DU RADIATEUR 2

paroi-2

 

La norme EN 442 permet de définir la puissance des radiateurs pour un régime d’eau 75°C – 65°C.

  • LA PUISSANCE DE VOTRE RADIATEUR est de 1959 Watts suivant le tableau du fabricant.

 

tableau-7

 

Si vous souhaitez conserver la même puissance mais avec un régime d’eau de 55° C – 45° C 

La position de votre radiateur ne vous permet pas d’augmenter sa hauteur (radiateur situé sous une fenêtre), vous devez remplacer votre radiateur d’une hauteur de 750 mm existant par :

  • Un radiateur de hauteur 750 mm par une longueur de 2400 mm avec 2 parois pour une puissance de 1990 WATTS

21k

Ce choix parait très difficile au vu de la longueur du radiateur 2.40 m.

  • Un radiateur de hauteur 750 mm par une longueur de 1400 mm avec 3 parois pour une puissance de 1997 WATTS

33k

Ce choix parait être plus judicieux, au vu de la longueur qui n’augmente que 20,00 cm. En contrepartie l’épaisseur passe d’environ 90 mm à 180 mm.

Une dernière vérification reste à faire, l’alimentation de mon radiateur à la nouvelle température est-elle suffisante ?

La réponse se trouve ci-dessous :

Température départ générateur en °C Température retour générateur en °C Température ambiante en °C DELTA T PUISSANCE EN WATTS
80 70 20 55 15541
75 65 20 50 14128
70 60 20 45 12715
65 55 20 40 11302
60 50 20 35 9890
55 45 20 30 8477
50 40 20 25 7064
45 35 20 20 5651
40 30 20 15 4238
35 25 20 10 2826

La réponse est oui, mon tube d’alimentation permet une puissance de 8477 Watts, bien supérieure au 2000 Watts de mon radiateur.

Ainsi, vous avez diminué votre température de départ de 20°C, vous consommerez beaucoup moins. En route pour un confort similaire et une facture en baisse ou au moins équivalente, en compensation de la hausse de l’énergie. 

POUR OBTENIR UN TEL RESULTAT, VOUS DEVEZ CERTES CHANGER VOTRE RADIATEUR par un radiateur neuf qui représente un investissement, mais nul doute que si le coût de l’énergie continue de grimper de la sorte, votre investissement sera vite amorti.

Partager: