Anjou Connectique

Pourquoi isoler un tuyau de chauffage ?

Vous souhaitez réaliser des économies sur votre facture en énergie ? Commencez par isoler vos tuyaux de chauffage afin de limiter les déperditions thermiques importantes. Pour en savoir plus sur l’isolation des tubes et tuyaux, suivez ce guide qui vous montrera comment isoler les tuyaux ou tubes de chauffage avec des gaines et manchons de protection thermique prêts à l’emploi.

Mieux comprendre les gains d’énergie via l’isolation des tuyaux ou tubes de chauffage ?

En matière de chauffage central fonctionnant avec une chaudière à eau, l'économie d'énergie peut souvent être résumée à 3 mots : isoler tuyau chauffage.

En effet, une quantité de chaleur importante se perd à travers le toit, les murs et les menuiseries extérieures d’une maison, d’où l’importance des travaux d’isolation au niveau de ces structures. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une quantité non négligeable de chaleur se perd également au niveau des conduites de chauffage qui relient la chaudière et les radiateurs.

Selon les chiffres, 20% des calories produites par la chaudière se perdent au travers des tuyaux non isolés. Il est donc indispensable d’isoler un tuyau de chauffage puisque la chaleur générée par l’eau chaude diminue dans les conduites qui sont généralement placées dans un environnement froid tel que la cave, le grenier, la buanderie ou encore le garage. L’isolation tuyau eau chaude vous permet alors d’optimiser vos dépenses énergétiques, car toute la chaleur est dirigée vers les radiateurs. Dans le cas échéant, la déperdition calorifique dans les tuyaux augmente votre facture, mais diminue aussi votre confort.

L’isolation des tuyaux de chauffage, également appelée calorifugeage est d’autant plus recommandée lorsque la boucle de distribution est assez importante ou lorsque la température de départ est élevée : 90°C ou 70°C et qu’elles sont assez basses pour le refroidissement : 7°C à 12°C. Aussi, isoler les tubes et tuyaux de chauffage limite la diminution importante de température en fin de boucle qui peut conduire à un certain inconfort thermique.

En calorifugeant les tuyauteries, vous pouvez réaliser rapidement et facilement jusqu’à 10% d’économies par an sur vos factures d'énergie. Même si vos tuyaux ne passent pas par un espace froid, s'ils sont très éloignés des points de chauffage, le calorifugeage est toujours très largement conseillé et permettra de réduire les frais sur sa facture.

Isoler les tuyaux de chauffage conformément à la Réglementation Thermique RT 2012

La nouvelle Réglementation Thermique 2012 est basée sur la loi sur l’air et l’utilisation de l’énergie. Cette nouvelle réglementation répond à 5 objectifs :

  • La réduction de la consommation énergétique des bâtiments neufs.
  • La maîtrise des dépenses.
  • L’optimisation du confort en été.
  • La réduction des émissions de gaz à effet se serre.
  • La mise à la conformité aux normes européennes.

Depuis le début de l’année 2013, elle soumet tous les bâtiments nouvellement construits et chauffés à plus de 12°C, quelle que soit l’énergie utilisée, à trois exigences :

  • La consommation énergétique maximale ou Cepmax qui doit être limitée à 50 kWhep / m² par an. Elle s’applique aux 5 postes de consommation que sont : le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et enfin les auxiliaires. La Cepmax favorise la reconversion des bâtiments traditionnels en bâtiments écologiques à économie d'énergies.
  • Le besoin bioclimatique maximal ou Bbiomax qui fait référence à l’efficacité énergétique d’une maison. Le Bbiomax soumet chaque projet de construction à une étude thermique dans le but d’optimiser les systèmes énergétiques et d’avoir une isolation performante.
  • La température intérieure de référence à ne pas dépasser ou Ticrèf, pour assurer le confort d’un bâtiment durant la saison estivale.

Dans ces optiques, la Réglementation Thermique RT 2012 oblige donc toute construction neuve à procéder à l’isolation des réseaux de tuyauterie et d’aéraulique. Aussi, si vous allez installer ou rénover un réseau de distribution de chaleur et que si les tuyaux sont placés à l’extérieur de la maison ou traversent des pièces ou des zones non chauffées, vous devez absolument procéder à un calorifugeage en utilisant une technique d’isolation identifiée au minimum en classe 3.

La nouvelle réglementation thermique a ainsi mis en place une liste d’isolants pour calorifuger les réseaux de chauffage ainsi que les réseaux d’eau chaude sanitaire. La réglementation RT 2012 exige également des réseaux aérauliques que toutes les gaines soient isolées de manière différente selon leur distribution intérieure ou extérieure et même si elles passent ou non par un local chauffé. L’isolation tuyaux chauffage et autres réseaux exigée par la Réglementation Thermique 2012 est applicable aux bâtiments particuliers, aux bâtiments du secteur tertiaire, aux locaux bureautiques et commerciaux ainsi qu’aux centres hospitaliers publics comme privés.

Conseils pour calorifuger les tubes de chauffage avec une gaine 

Pour l’isolation d'un tuyau chauffage, vous avez le choix entre différents types de matériau pour choisir votre gaine isolante pour tuyau de chauffage. Tout d’abord, retrouvez la bande isolante qui est un rouleau à envelopper autour du tuyau ou du tube. Son utilisation est conseillée pour les coudes ainsi que les tuyaux difficiles d’accès étant donné qu’elle est assez facile à installer. Ensuite, il y a les manchons rigides qui sont fabriqués en mousse de polyéthylène, en laine minérale ou encore en élastomère. Ils s’enfilent autour des tuyaux et tubes de chauffage et sont constitués d’une glissière, d’une fermeture à adhésif ou à crans. Il faut savoir qu’un manchon rigide est toujours fendu dans le sens de la longueur. Enfin, vous avez la laine minérale (laine de verre ou laine de roche) qui offre une protection intégrale par rapport aux deux premiers matériaux. Cependant, sa mise en place requiert une certaine dextérité et elle peut être plus difficilement manipulable qu'un manchon d'isolation classique et  qu'elle ne convient pas aux tuyaux courbés.

L’efficacité du calorifugeage dépend de plusieurs paramètres comme le diamètre extérieur du tube ou du tuyau, l’épaisseur de l’isolant utilisé puis le niveau de la conductivité thermique. Plus cette conductivité thermique est faible, plus la performance en isolation du matériau utilisé est élevée. Pour optimiser votre installation, il est conseillé de placer les tuyaux d’eau chaude dans les zones chauffées. Ceci limitera les pertes calorifiques.

Quels manchons d’isolation choisir ?

Pour l’isolation de tuyaux d'eau chaude ou l'isolation tuyaux cuivre, nous vous proposons différents manchons d’isolation conformes à la Réglementation Thermique RT 2012 :

  • Le manchon d’isolation K-FLEX FAST AR fendu avec adhésif de la marque IK SAGI. Ce produit convient pour le calorifugeage des tuyaux et tubes de chauffage ou de sanitaire. Son épaisseur est de 13 mm.
  • Le manchon d’isolation K-FLEX FAST AR fendu avec adhésif de la même marque. Il convient également à l’isolation des tubes de chauffage et de sanitaire. Il est plus efficace avec son épaisseur plus importante de 19 mm.
  • Le manchon d’isolation K-FLEX FAST AR de la marque IK SAGI en 2m fendu avec adhésif convient aux longs réseaux. Son épaisseur est de 9 mm x 15.
  • La marque IK SAGI propose aussi un manchon d’isolation non fendu K-FLEX ST. L’épaisseur de l’isolant est de 13 mm.

Tous ces tubes isolants peuvent être utilisés avec les tuyaux PER et multicouche. Ils sont aussi compatibles avec les tuyaux en acier et en cuivre. N’attendez plus pour calorifuger vos tubes et tuyaux de chauffage puisque ces isolants sont accessibles en stock à des prix très compétitifs.

Posté dans: Chauffage | Le 25 juillet 2019 | 0 commentaire

Commentaires

Envoyer le commentaire




* Champs obligatoires