Anjou Connectique

Bien choisir sa pompe à eau

Une pompe à eau est un bon moyen de réduire efficacement sa facture, à condition de bien savoir la choisir. Par exemple, une pompe pour réaliser un forage dans votre jardin sera différente que celle utilisée si vous avez la chance de posséder un puits peu profond. Mais alors, vers laquelle se tourner ? Anjou-connectique vous donne quelques conseils pour que vous trouviez la pompe qu'il vous faut !

 

1 - La pompe de surface

La pompe de surface est principalement destinée à l'arrosage et au nettoyage. Le principe : aspirer l’eau à un endroit pour la recracher à un autre. À vous de choisir votre pompe monocellulaire (simple à utiliser et solide, mais bruyante) ou multicellulaire (un peu moins puissante mais plus silencieuse) ; tout dépendra de votre utilisation.

Par exemple, elle peut être installée dans un puits, près d'une rivière, d'un bassin... Elle fonctionne pour les eaux claires, les eaux usées et même les eaux chargées, à la seule condition que la profondeur de l'eau ne dépasse pas les sept mètres.

Vous êtes perdus ? N'hésitez pas à demander conseil aux experts d'Anjou-connectique pour savoir quelle pompe de surface choisir.

Voir nos pompes de surface

Pompe surface monocellulaire WILO

 

- La pompe immergée

En revanche, pour toute profondeur de plus de sept mètres (forages, puits, etc.), vous devrez obligatoirement utiliser une pompe immergée. Elle ne nécessite pas beaucoup d'entretien et, grâce à sa forme de tube, elle peut se glisser dans les endroits étroits. On utilise les pompes immergées pour l'arrosage, l'irrigation, l'alimentation des réservoirs d'eau, etc.

Le choix d'une pompe immergée peut vite se révéler délicat ; il est indispensable de déterminer la pression et le débit nécessaires à l'installation de votre pompe. Les professionnels d'Anjou-connectique pourront vous aiguiller !

Voir nos pompes immergées

Pompe surface monocellulaire WILO

3 – Le surpresseur

Le surpresseur est, en quelques sortes, l’inverse d’un réducteur de pression : il sert à augmenter la pression de l’eau dans un robinet ou à la garder constante si la demande est trop forte. C’est un indispensable à avoir si la pression de l’eau est trop faible.

Il existe plusieurs modèles de surpresseurs :

  • - Le surpresseur « simple », à réservoir ou non, est utilisé lorsque vous avez besoin ponctuellement de réguler la pression d’une zone précise de votre installation. étant donné que son usage n’est pas quotidien, il ne fonctionne pas de manière automatique.
  • - La pompe à surpresseur est, comme son nom l’indique, une pompe installée sur un surpresseur. L’appareil fonctionne automatiquement dès l’instant où l’on ouvre le robinet. Attention, cela consomme plus d’énergie.
  • - Le groupe hydrophore (ou groupe de suppression) est composé d’un surpresseur, d’une pompe et d’un réservoir. Il s’emploie pour récupérer l’eau de l’extérieur (forage, puits, rivière…) et l’amener vers une habitation, très souvent pour l’arrosage.

Voir nos surpresseurs

Pompe surface monocellulaire WILO

Pompe de surface, pompe immergée ou surpresseur, vous voilà capable de choisir la pompe à eau qui correspondra au mieux à vos besoins ! Tous ces modèles sont disponibles sur Anjou Connectique, n’hésitez pas à demander à nos experts pour de plus amples renseignements.

Posté dans: Astuces et conseils bricolage, Bâtiment | Le 26 février 2016