Anjou Connectique

Comment entretenir son poêle et sa cheminée ?

En plein hiver, pour un rendement maximum de vos appareils, que vous soyez propriétaires d’un poêle à bois, à granulés, à pellets ou d’une cheminée, l’entretien de votre installation de chauffage est un indispensable. Même en pleine saison, y consacrer régulièrement du temps vous garantira une efficacité maximum ! Au travers cet article, nous allons vous détailler pas à pas les étapes à suivre pour un entretien réussi et vous proposer des outils ou produits utiles à conserver sous la main.

Vous avez d’autres astuces ou vous connaissez des moyens supplémentaires de garantir un chauffage réussi ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaires !

Contactez-nous

Entretien de sa cheminée au quotidien

La récupération de la cendre

La suie, les braises froides, les petits morceaux de bois noircis… Ces petites joies qui suivent un bon feu ronflant, vous ayant réchauffé la veille. Lorsque vous préparez un nouveau foyer le matin, votre premier réflexe doit être de nettoyer les restes de la veille.

Si vous utilisez du bois ou des granulés de bois pour vous chauffer, ne jetez pas vos cendres et résidus ! Ne le faites que si vous utilisez du bois de récupération ou du charbon, car leurs résidus sont toxiques. En revanche, les cendres de bois sont un engrais très efficace, riche en potassium et en phosphore, ainsi qu’en calcium.

Mode d’emploi :

  • Une fois vos cendres enlevées et récupérées, laissez-les refroidir et sécher, à l’abri de l’humidité.
  • Ne surdosez pas : pas plus de deux poignées par mètre carré. Évitez également de les concentrer en un seul endroit, dispersez en plusieurs lieux.
  • Ne pas utiliser sur la terre de bruyère, l’azalée, les rhododendrons et les camélias. Ils supporteraient mal la haute teneur en calcium des cendres.

Comment réutiliser la cendre de bois ?

Il existe d’autres recettes pour réutiliser vos cendres de bois, si vous ne possédez pas de jardin ou de jardinières installées sur le rebord de vos fenêtres :

  • Nettoyez les vitres de votre insert ou votre cheminée. Frottez les vitres avec un papier journal et une poignée de cendres. Vous éviterez ainsi d’utiliser des produits chimiques et vous pourrez retirer la poussière déposée.
  • Faites fondre le gel et le verglas. Vous pouvez utiliser les cendres de la même façon que vous utilisez du sel.
  • Éliminez les mauvaises odeurs en dispersant un peu de cendres sur les endroits concernés et laissez agir.
Nos produits pour cheminées et poêles

L’entretien de son installation de chauffage en profondeur

Tout d’abord, rappelons que faire réaliser le ramonage de son installation, une fois par an, est obligatoire. En cas de problème, votre assurance pourra vous réclamer le certificat de ramonage, prouvant que ce nettoyage a bien été effectué dans l’année par un ramoneur professionnel. Assurer cet entretien n’est pas uniquement dans le but d’améliorer le rendement, il s’agit aussi d’éviter toute intoxication au monoxyde de carbone.

Éliminer la Rouille et la Bistre

Afin d’éviter la formation de la rouille sur vos appareils de chauffage (cheminée, insert, poêle…), veillez à nettoyer régulièrement et enlever les surplus de suie et de cendres avant de lancer un nouveau feu. Attention, n’utilisez que des chiffons secs ! Le chiffon ne peut être humide que lorsque vous nettoyez votre vitre. Si la rouille est déjà apparue, vous pouvez utiliser un papier à poncer très fin et poncer délicatement.

Le bistre est un amas de suie goudronnée, qui se forme à l’intérieur du conduit. Un entretien régulier et une utilisation raisonnée du poêle et de la cheminée permettent d’éviter sa formation. Cependant, si du bistre s’est formé dans votre conduit à cause des fumées, vous pouvez vous en débarrasser avec des solutions simples. Le Bistre A9 est un produit utilisé par de nombreux professionnel, y compris dans le ramonage annuel des poêles et cheminées.

Découvrez nos produits

Poêle à bois traditionnel ou cheminée

Lorsque vous nettoyez et videz le bac à cendres, passez un coup de chiffon, également, dans le creuset. Nettoyez la grille et vérifiez que les grilles ne sont pas obstruées. Vous pouvez également brosser les portes et joints pour enlever, là encore, les dépôts de suie.

Sur le long terme, vérifiez régulièrement l’état global des pièces de votre cheminée ou de votre poêle. Mais nous ne le dirons jamais assez, avec un entretien régulier, vous aurez l’assurance de faire durer vos installations dans le temps.

Poêle à granulés ou à pellets

Tout comme pour le poêle à bois, vous devez vider régulièrement le bac de récupération des cendres. Et les recycler ! L’opération doit, bien sûr, s’effectuer lorsque le poêle est froid, dès le matin avant d’allumer un nouveau foyer. Quant à la vitre, vous pouvez la nettoyer à l’aide d’un petit chiffon humide.

Vérifiez que les systèmes d’allumage et de ventilation soient bien dégagés. Le rendement sera plus efficace si vous vérifiez régulièrement qu’ils ne sont pas obstrués par des résidus de combustion ou de cendres.

Contactez-nous

Inscrivez-vous à la newsletter
Posté dans: Chauffage | Le 20 janvier 2020 | 0 commentaire