Comment installer un WC suspendu ?

Tendance et facile à entretenir, le WC suspendu est de plus en plus choisi pour équiper les toilettes. Il est aussi apprécié pour son design moderne et sa facilité d’installation grâce au bâti-support. Vous ne savez pas comment installer un WC suspendu ? Découvrez les conseils de nos experts pour un montage réussi et réalisé dans les règles de l’art. Nous vous guidons pas à pas dans l’installation de vos nouveaux WC.

 

 

Pourquoi installer un WC suspendu ?

En opposition au WC à poser, le WC suspendu est éloigné du sol et placé en hauteur. Cela lui confère de nombreux avantages par rapport au WC classique.

D’une part, le réservoir et la chasse d’eau n’étant pas apparents, il offre un design plus esthétique. Il est parfait pour une salle de bain ou des toilettes ultra-modernes qui allient praticité et esthétisme. Il peut s’installer dans tous les espaces et convient à toutes les décorations intérieures.

D’autre part, il facilite le nettoyage du sol en laissant passer la serpillière et l’aspirateur en-dessous. Ainsi, il est à la fois pratique et hygiénique au quotidien.

Enfin, il est aussi plus économique en eau. Comptez 5-6 litres d’eau contre 9 litres pour un WC à poser classique. Il vous permettra donc de faire de réelles économies d’eau à l’année.

Qu’est-ce qu’un bâti-support pour WC suspendu ?

Pour installer un WC suspendu, vous aurez besoin d’un bâti-support WC, aussi appelé « bâti-chasse ». Fixé au mur et/ou au sol, il supporte la chasse d’eau et les différents éléments fonctionnels : réservoir, cuvette, robinet flotteur…

De plus, il accueille et dissimule les tuyaux liés à l’installation mais qui sont disgracieux. C’est lui qui permet de réaliser l’encastrement et qui garantit un rendu esthétique. Au final, la plaque de déclenchement est la seule partie visible restante de l’ensemble.

Une fois en place, il doit être carrelé ou complété par un habillage bâti-support pour une finition impeccable. Ces panneaux se déclinent en différentes matières et couleurs pour répondre à toutes les envies de décoration.

 

Comment choisir son bâti-support pour WC suspendu ?

D’une manière générale, on distingue 3 types de bâti-support : le bâti-support autoportant, le bâti-support en applique et le bâti-support universel.

• Le bâti-support autoportant se fixe uniquement au sol. Il convient pour une installation sur un mur non porteur ou une cloison sèche ;

• Le bâti-support en applique se fixe au sol et au mur mais uniquement s’il s’agit d’un mur porteur ou de parois solides. À défaut, vous perdez en stabilité et vous risquez d’endommager le support ;

• Le bâti-support universel est idéal si vous avez la possibilité de le fixer aussi bien au mur qu’au sol.

Prenez également en compte les dimensions et les contraintes de la pièce. Il existe, par exemple, des bâti-supports « gain de place » à hauteur réglable. Ils sont parfaits pour les pièces aménagées sous les combles ou mansardées afin d’optimiser tout l’espace. Ils conviennent également aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, lors de l’achat de votre bâti-support, vérifiez qu’il soit conforme aux normes en vigueur. Il doit notamment répondre à la norme NF.

Installer un WC suspendu en 10 étapes

Étape n°1 : réunir les éléments nécessaires

Avant de débuter l’installation en elle-même, prenez le temps de réunir tous les éléments nécessaires. Pensez bien entendu au bâti-support, au WC ainsi qu'à la cuvette WC suspendu. Mais pas seulement !

Vous aurez aussi besoin des équipements et accessoires suivants :

• Les éléments de fixation adaptés au support (vis, rondelles, chevilles, tiges filetées, équerres…)

• Les éléments d’évacuation et de raccordement (tuyaux, raccords, pipe, colliers, flexibles…)

• Un réservoir WC ou réservoir de chasse

• Un robinet d’arrêt

• De la colle PVC et du mastic silicone

• Une plaque de chasse d’eau WC suspendu ou plaque de déclenchement

• Du carrelage ou un panneau d’habillage bâti-support

Côté outillage, munissez-vous des outils suivants :

• Mètre

• Crayon

• Niveau à bulle

• Perceuse ou perforateur

• Visseuse

• Clé

• Pistolet extrudeur à cartouche

• …

Gardez tout à portée de main. Mieux vous serez équipé et organisé, plus la pose de vos WC sera facile et rapide.

Étape n°2 : retirer les anciens WC

Commencez par couper l’alimentation en eau. Démontez soigneusement vos WC, retirez l’arrivée d’eau et les anciens éléments d’évacuation.

Si vous souhaitez installer vos nouveaux WC au même endroit, pensez à marquer au crayon l’emplacement du raccordement et de l’évacuation.

Étape n°3 : repérer l’emplacement du bâti-support

Présentez le bâti-support contre le mur, au niveau de son futur emplacement. Assurez-vous qu’il soit bien droit à l’aide d’un niveau à bulle. Si besoin, réglez la hauteur entre 40 et 48 cm en fonction de vos préférences.

Munissez-vous d’un crayon et marquez les points de fixation au sol et/ou au mur.

Avant la fixation, vérifiez une dernière fois l’horizontalité et la verticalité du bâti-support avec le niveau à bulle.

Étape n°4 : percer les trous et fixer le bâti-support

Percez et chevillez les points repérés précédemment. Commencez par fixer la partie supérieure du bâti-support au mur, à la hauteur souhaitée. Pour cela, utilisez des tiges filetées et des équerres adaptées.

Fixez ensuite la partie inférieure du bâti-support au sol.

Étape n°5 : raccorder l’arrivée d’eau

Branchez le robinet d’arrêt sur le réseau d’alimentation en eau froide.

Raccordez-le ensuite au système de chasse d’eau grâce à un tuyau flexible adapté.

Étape n°6 : fixer la plaque de déclenchement

Positionnez le gabarit de votre support de plaque à l’emplacement voulu.

Insérez les tiges de déclenchement de chasse et tournez-les pour les fixer.

Terminez en posant et en clipsant la plaque.

Étape n°7 : habiller le bâti-support

Vous pouvez désormais procéder à l’habillage de votre bâti-support. Optez pour un habillage à carreler ou pour un habillage prêt à poser.

Si vous choisissez un panneau prêt à poser, suivez les instructions du fabricant et utilisez le matériel de fixation inclus.

Étape n°8 : installer la cuvette et l’abattant

Poursuivez en raccordant la cuvette à l’arrivée d’eau. Pour cela, installez le tuyau d’alimentation et le tuyau d’évacuation.

Positionnez la cuvette et fixez-la en l’imbriquant dans les tiges filetées.

Clipsez ensuite l’abattant WC.

Étape n°9 : vérifier le bon fonctionnement de vos WC suspendus

Ouvrez l’alimentation générale en eau et procédez à certaines vérifications.

Actionnez la plaque de commande pour vérifier le bon fonctionnement de la chasse.

Vérifiez également l’absence de fuites d’eau.

Tout fonctionne et vous ne détectez pas d’anomalie ? Vous pouvez désormais profiter de vos nouveaux WC suspendus et de tous leurs avantages.

Étape n°10 : installer une trappe de visite (optionnel)

En cas de fuites ou de problèmes, les canalisations ne sont pas facilement accessibles dans le cas d’un WC suspendu. C’est l’un de ses principaux inconvénients.

Pour palier à ce problème et faciliter la maintenance de vos WC, nous vous conseillons de prévoir une trappe de visite ou trappe d’accès. Ainsi, vous aurez plus facilement accès à la plomberie et vous n’aurez pas à démonter l’ensemble de vos WC. Il existe des trappes de visite designs et esthétiques qui pourront s’harmoniser avec vos WC suspendus.

Partager: