L'énergie, une dépense obligatoire : par où commencer pour faire des économies dans son habitat

La consommation énergétique fait partie des dépenses obligatoires dans le ménage. Elle peut devenir une charge très lourde si elle n’est pas gérée correctement. En effet, une maison mal isolée, un système de chauffage non performant, des électroménagers énergivores… sont autant d’éléments qui feront exploser facilement votre facture d’électricité. Pour vous éviter ce type de situation, voici des conseils faciles à mettre en pratique pour faire des économies d’énergie. 

 

banniere-trois

 

Améliorer l’isolation de la maison

 

Le chauffage et la climatisation sont deux éléments qui favorisent le confort au sein de votre habitation. Sachez que l’utilisation d’un chauffage électrique représente pas moins de 65 % de la consommation d’énergie de votre logement, ce qui équivaut en moyenne à 1200 euros par an. Améliorer l’isolation de votre maison permet considérablement de réduire la consommation d’électricité relative au chauffage.

Cela permet également d’optimiser le confort thermique de votre habitation. Pour ce faire, il est nécessaire de réaliser quelques travaux peu coûteux qu’il est possible d’entreprendre vous-même. Les travaux consistent notamment à isoler par exemple le plancher du grenier, le plafond de la cave, les conduits d’eau chaude... Il est également recommandé de renforcer l’étanchéité des fenêtres ainsi que des portes qui donnent vers l’extérieur. 

Pour éviter les gaspillages en matière de chauffage, il est indiqué de choisir un système de chauffage efficace et de l’utiliser intelligemment, notamment en ayant recours à un thermostat et des vannes thermostatiques afin de contrôler la température de la maison. Dans le cas où vous devez réaliser de gros travaux pour améliorer l’isolation de votre maison, il est impératif de procéder à un audit énergétique pour identifier les problèmes puis établir le budget des travaux à entreprendre. Sachez qu’il existe des primes énergies qui vous permettent d’alléger les dépenses relatives à vos travaux.

 

Privilégier les électroménagers moins énergivores

 

Les appareils électroménagers peuvent constituer d’importantes dépenses énergétiques si vous n’achetez pas les bons appareils. À titre indicatif, les gros appareils électroménagers, comme le lave-vaisselle, la machine à laver, le frigo, le four ou encore la plaque de cuisson, consomment chacun entre 150 et 560 kWh/an. Avant d’acheter votre appareil, prenez le temps de consulter l’étiquette énergie de chaque modèle

Vous y trouverez, notamment, les infos relatives à la consommation d’électricité et la classe énergétique de l’appareil. Le classement énergétique est un critère à considérer lors de l’achat de vos électroménagers. Les appareils classés A sont considérés comme étant les moins énergivores. Ils consomment jusqu’à deux tiers d’énergie en moins que des équipements classés D. 

Bien que les petits électroménagers consomment moins que les gros appareils, il faut savoir qu’au fil des utilisations au quotidien, ces appareils peuvent facilement alourdir la facture de courant. Il est vrai que les appareils moins énergivores sont assez onéreux à l’achat, pourtant, les économies que vous réaliserez lors de leur utilisation ne sont pas négligeables. 

 

Utiliser raisonnablement les appareils

 

On n’y pense pas forcément, mais la façon d’utiliser les appareils électriques dans la maison peut vraiment aider à réduire la consommation énergétique. Par exemple, ayez toujours le bon réflexe d’éteindre vos appareils au lieu de les mettre en mode veille lorsque vous ne les utilisez pas. Ensuite, pensez à bien lire leur mode d’emploi pour optimiser la fonctionnalité de vos appareils et surtout d’éviter le gaspillage énergétique dû à une mauvaise utilisation. 

Sachez que la consommation d’énergie et d’eau des appareils comme le lave-vaisselle, la machine à laver et le sèche-linge varie d’un programme à l’autre. En consultant le mode d’emploi, vous pourrez voir un tableau affichant la consommation de chaque programme. Il est impératif de connaître cette information dès la première utilisation de vos appareils pour gagner sur votre facture. 

Dans la même mesure, il est important de bien entretenir vos appareils. Pensez à dégivrer régulièrement votre congélateur de manière à maintenir son bon fonctionnement. Vous devez savoir qu’un appareil qui fonctionne mal peut rapidement se transformer en un appareil très énergivore. 

 

Installer un éclairage efficace

 

L’éclairage représente 10 % de la consommation d’électricité d’un foyer français. En adoptant les bonnes habitudes et en achetant des ampoules efficaces, il est tout à fait possible de réduire votre consommation d’énergie. 

Remplacez les ampoules trop puissantes par des ampoules LED, réputées pour être les moins énergivores. Effectivement, elles nécessitent dix fois moins de puissance qu’une ampoule à incandescence.  Si vous avez besoin d’un éclairage assez puissant, optez pour une ampoule LED avec plus de lumens. 

Profiter au maximum de la lumière naturelle permet de réduire votre dépense en énergie de manière significative. En plus d’être gratuite, la lumière naturelle est bénéfique pour la santé. Pour mieux faire entrer la lumière du soleil dans vos pièces, pensez à ouvrir vos fenêtres ou les rideaux. Privilégiez les teintes claires pour peindre les murs de votre intérieur, car choisir de peindre les murs avec des couleurs foncées amène à intensifier l’éclairage de la pièce.

La règle la plus simple qui vous fera surement économiser sur votre facture d’électricité consiste à éteindre la lumière à chaque fois que vous quittez une pièce.

 

Opter pour l’énergie verte

 

Passer à l’énergie verte est un moyen efficace qui permet non seulement de faire baisser votre facture d’électricité, mais aussi de diminuer l’utilisation d’énergie fossile et nucléaire. Pour fournir votre logement en électricité verte, plusieurs solutions s’offrent à vous. 

La solution la plus simple consiste à signer un contrat avec un des fournisseurs agréés par Greenpeace. La plupart de ces fournisseurs proposent des prix plus bas que ceux pratiqués sur le marché. Grâce à cela, vous pouvez économiser jusqu’à 170 euros par an. Certains paramètres comme le gestionnaire de réseau, le volume de consommation… peuvent néanmoins faire varier ce coût. 

Optez également pour l’installation des panneaux photovoltaïques dans votre maison. Bien que cet investissement soit assez cher en raison des coûts des matériaux et de l’installation assez conséquents, il sera rapidement amorti au fil des années. Vous pourrez ainsi vous approvisionner en électricité gratuite tout en contribuant à la préservation de la planète.

banniere-5

 

Identifier les consommations cachées

 

Les appareils en mode veille consomment inutilement de l’énergie. Des chargeurs qui restent branchés, des transformateurs qui chauffent… autant d’exemples de gaspillage d’électricité que vous devez absolument éviter pour réduire votre consommation de courant au quotidien.   

Pour mettre des chiffres sur cette affirmation, sachez que si on additionne la consommation de ces appareils qu’on laisse branchés en permanence, cela peut facilement atteindre une puissance de 25W par heure. Sur l’année, cela peut atteindre les 180 kWh, soit environ 60 euros gaspillés sur votre facture d’électricité annuelle. 

La consommation des appareils en mode veille comme l’ordinateur et la télévision est désormais limitée par une directive européenne. Cependant, les périphériques associés à ces équipements, à l’instar du modem, du décodeur, de l'imprimante… ne sont pas encore réglementés, ainsi, ils peuvent induire des consommations électriques inopportunes. Pour diminuer la consommation de courant des appareils dans la maison, il faut donc prendre l’habitude de tout éteindre et de tout débrancher après chaque utilisation et particulièrement quand vous n'êtes pas chez vous. 

 

Utiliser moins d’énergie en cuisine

 

La cuisine est sans doute l’une des pièces qui consomment le plus d’énergie dans une maison. Dans un foyer constitué de quatre personnes et qui utilise des plaques et un four, la cuisson des repas peut consommer entre 600 à 900 kWh par an. Heureusement, il existe de bons gestes à adopter pour réduire cette consommation et économiser sur la facture d’électricité.

Pour commencer, il est préférable de remplacer les plaques électriques par des plaques de cuisson au gaz. Ces dernières sont largement plus abordables en termes de coût, en particulier si vous utilisez déjà le gaz pour le chauffage. Dans la mesure où vous souhaitez quand même utiliser des plaques électriques, préférez l’induction. Elle consomme jusqu’à 40 % de moins de courant que les vitrocéramiques ou les taques. 

Il faut également adopter les bons gestes en cuisine pour réduire votre consommation d’électricité. Cela consiste par exemple à réchauffer vos plats au four à micro-ondes plutôt qu’au four classique. Pensez à couvrir vos casseroles pour optimiser la cuisson en évitant la déperdition thermique. Utilisez le plus souvent la cocotte-minute ou un auto-cuiseur. En effet, elle offre un temps de cuisson plus rapide qu’une simple marmite. Pour faire bouillir de l’eau, utilisez votre bouilloire au lieu d’une casserole sur la plaque électrique.

 

Laver le linge sans consommer trop d’électricité

 

L’entretien du linge peut également alourdir la consommation électrique lorsque vous ne savez pas procéder ingénieusement. Pour diminuer votre consommation d’énergie lors du lavage de linge, il est recommandé de privilégier autant que possible les lavages à basse température et si c’est possible d’utiliser l’eau froide. En effet, le chauffage de l’eau du lave-linge est la partie la plus énergivore lors de l’utilisation de cet appareil. Une autre astuce consiste à attendre que votre machine à laver soit pleine pour faire votre lessive. 

Sachez que le sèche-linge est un appareil très énergivore. Sa consommation occupe à elle seule 15 % de la facture d’électricité d’un ménage. Faites sécher votre linge à l’extérieur, ou pourquoi ne pas acheter un étendoir pour étendre votre linge dans une pièce bien aérée.

Si vous ne disposez pas d’espace ni de balcon, il est recommandé d’investir dans un sèche-linge qui s’arrête automatiquement quand votre linge est sec. Pensez en outre à bien essorer votre linge avant de les mettre dans le sèche-linge.

Partager: