Déconfinement ne signifie pas fin du Covid, encore quelques ralentissements "En savoir plus"

Anjou Connectique

Le guide pour débuter en bricolage - Partie Deux

Nous avons vu dans une première partie les toutes premières bases à connaître pour débuter dans le monde merveilleux du bricolage : pourquoi commencer, où s’informer, se former, quels sont les outils de base à posséder dans un coin de son garage et les quelques précautions de sécurité à prendre.

Une boîte à outils ou un atelier se complète au fur et à mesure de vos travaux et de votre progression, il ne sert à rien d’aller dévaliser aussitôt le magasin de bricolage le plus proche de chez vous !

Alors quels outils sont nécessaires dans votre atelier pour commencer à bricoler à la maison ? Comment s’organiser pour que cela reste simple ? On vous donne nos conseils de bricolage pour débutants dans cet article !

cta-contcat

 

Bricolage débutant : que faut-il savoir ?

Laisser l’électricité à des professionnels

Si vous n’êtes pas un professionnel préparé et formé, et encore plus lorsque vous êtes un débutant en bricolage, ne touchez jamais à l’électricité.

D’une manière générale, si le travail à réaliser demande des compétences spécifiques que vous ne possédez pas, et si une erreur peut endommager votre habitat ou vous causer la moindre blessure, faites appel à un artisan qualifié.

Assurer sa protection

Portez des vêtements adaptés et les protections nécessaires à la tâche en cours. Dégagez votre espace de travail et ne laissez pas les enfants s’en approcher.

Utiliser les bons outils pour bricoler

À mesure que vous réaliserez divers projets, petits ou gros, vous prendrez confiance en vous-même, et en parallèle, votre propre arsenal d’outils va s’étoffer. Vous devrez, régulièrement, vérifier leur bon état – surtout en ce qui concerne les appareils électriques – et vous assurer que vous pouvez les manier sans danger. Enfin, cela va sans dire, l’endroit où vous rangez votre matériel doit être inaccessible aux petites mains des enfants.

cta-outils-sanitaire-et-chauffage

Débuter en bricolage : que faut-il prévoir dans son atelier ?

L’espace pour son atelier de bricolage

Un atelier se conçoit et se remplit avec le temps. Vous étofferez votre atelier au fil de vos besoins, il n’est pas nécessaire d’avoir directement chez soi une panoplie complète, sans savoir si elle vous servira un jour.

Un atelier n’est pas obligatoirement grand, mais il doit répondre à trois critères essentiels :

  • Être bien rangé et organisé : vous devez repérer en un coup d’œil où est l’outil dont vous avez besoin et pouvoir l’attraper simplement en tendant le bras.
  • Ne pas être ouvert sur les pièces de vie : Rien de plus désagréable que de voir de la poussière ou des débris aller voler dans tout le salon et recouvrir votre canapé tout neuf.
  • De la lumière naturelle et une bonne ventilation : Pour ces deux raisons, le sous-sol et les caves ne sont pas forcément très adaptés, à moins de pouvoir ouvrir une fenêtre en grand. La ventilation est très importante, si vous maniez un jour des produits chimiques ou ayant une odeur forte.

cta-casier-vis

S’organiser dans ses travaux de bricolage

La première règle de savoir-vivre est de ne pas effectuer de travaux trop tôt le matin ou après 21 heures le soir, et de ne pas en faire le dimanche pour ne pas gêner vos voisins. Renseignez-vous, selon où vous habitez, sur les règles établies et les horaires, ainsi que les jours, à respecter.

Un bon établi pour bricoler

Pour votre établi, avant toute installation, vous devez réfléchir à ce que vous comptez lui faire subir. Vous pouvez soit le monter vous-même, soit en prendre un déjà tout fait dans le commerce, où de nombreux modèles sont à disposition. Deux mots d’ordre : Résistance et Solidité. Les critères importants :

  • Fixe ou sur roulettes ? Tout dépend de ce que vous comptez en faire ! Les établis à roulettes font souvent le bonheur des mécaniciens, des motards et fans de voitures, ils offrent une plus grande flexibilité. Les établis fixs sont souvent montés contre le mur et sont solides.
  • En bois massif ou en acier ? L’établi doit correspondre à vos besoins. Si vous manipulez des produits inflammables, que vous devez souder ou manier régulièrement des chalumeaux, ne prenez bien sûr pas un établi en bois massif.
  • Quelles dimensions ? En moyenne, un établi fait entre 85 et 95 cm de long, et 40 à 50 cm de profondeur. Il possède, en moyenne, une hauteur de 90 à 95 cm. Son plateau doit être épais et résistant, pour supporter sans broncher les coups de marteau et les charges lourdes. D’où l’importance du plateau et des jambes robustes.

D’autres accessoires, comme un plateau perforé (idéal pour ranger vos petits outils et les attraper avec facilité), accroché au mur derrière votre établi, et un étau peuvent venir compléter votre installation.

image-fin-atelier

Inscrivez-vous à la newsletter
Posté dans: Plomberie | Le 2 juillet 2020 | 0 commentaire