Anjou Connectique

Les avantages des boîtes d'encastrement Multifix Air

boîtes d'encastrement Multifix Air


Gagnez 95% de réduction des déperditions d'air grâce aux boîtiers d'encastrement Multifix Air de Schneider Electric ! En moyenne, la perméabilité des logements à l'air entraîne une surconsommation d'énergie de 5 à 20 kWk/m²/an.

La boîte d'encastrement Multifix Air permet de renforcer significativement l'étanchéité et d'améliorer l'efficacité énergétique des habitations. Quels sont ses avantages ? Les professionnels d’Anjou Connectique vous expliquent tout.


Découvrez nos produits

Découvrez le Multifix Air !



Multifix air : une boîte d’encastrement étanche

Multifix Air est une boîte d'encastrement électrique multi-supports étanches à l'air. Son secret : tout simplement des membranes souples avec pré-découpes intégrées qui épousent parfaitement la gaine ou le câble qui vient les perforer.

Le montage gagne ainsi en sûreté, en robustesse et en qualité. La majorité des cas de non-conformité au test de la porte soufflante (DPE) est liée à l’absence de boîtes conformes.



Les boîtes d’encastrement Multifix air sont économiques

Il faut savoir que les logements mal imperméabilisés à l’air entraînent une surconsommation d’énergie de 5 à 20 kWh/m² et par an. Cela représente une augmentation de 235 € par an pour un logement de 90 m² ! Opter pour des boîtes d’encastrement étanches vous permettra de réaliser de réelles économies.

Les boîtes d’encastrement Multifix air sont économiques



Multifix air : facile d’installation

La gaine ou le câble des boîtes d’enregistrement Multifix air sont solidement maintenues en place mais restent souple, pour vous permettre d’adopter la position souhaitée que ce soit sur vos murs ou vos plafonds.

Leur installation se révélera donc facile avec ses 4 entrées multi-diamètres et ses 3 positions pour les vis d’appareillage. Ses vis à pas sont rapides et de grande longueur, parfaitement adaptées à la rénovation !



Boîtes d’encastrement Multifix Air en vidéo


Posté dans: Electricité | Le 10 octobre 2013