Anjou Connectique

Comment réaliser son allée de jardin ?

Naviguer d’un point à un autre, faciliter la circulation par tous les temps, mettre en valeur les massifs de fleurs, donner un atout charme, réduire la surface à tondre… Il existe de nombreuses raisons de vouloir créer une allée de jardin, certaines très fonctionnelles, d’autres décoratives et agréables à l’œil. Très souvent, l’allée est le premier élément qui se remarque, il ne doit donc pas être négligé ! L’allée vous donnera une impression de propreté et d’ordre, en plus d’améliorer l’aménagement et la bonne utilisation de votre espace.

Par où commencer ? Comment s’y prendre pour la réaliser soi-même et avec quels matériaux et quel outillage ? Nous vous expliquerons tout, pas à pas, à travers cet article.

Outils de mesure et de contrôle

Quelques idées d’allées de jardin

La façon dont vous allez bâtir votre allée dépendra avant tout de l’usage que vous comptez en faire. Cela dit, vous pouvez tout à fait construire votre projet pour qu’il soit à la fois utilitaire et agréable à l’œil ! Pour cela, n’hésitez pas à jouer avec les différents matériaux à votre disposition, à demander conseil à des professionnels, ou bien à jeter des petits regards discrets sur les jardins des voisins pour l’inspiration.

L’allée d’agrément

Elle a deux buts principaux. Le premier est purement esthétique, le second est de pouvoir circuler dans le jardin et s’y promener, de faire découvrir votre espace en douceur. Les allées sinueuses, si le terrain le permet, se prêtent bien à une circulation duce, laissant apparaître à chaque tournant un nouvel endroit à découvrir.

L’allée utilitaire

Plus terre à terre, ce type d’allée est conçu pour rallier un point A à un point B en perdant le moins de temps possible. Par exemple, l’allée allant de votre maison à l’abri de jardin, l’allée allant du potager jusqu’à garage et votre récupérateur d’eau de pluie, etc. Pour ce faire, notez le cheminement que vous allez spontanément emprunter, le but étant que l’allée soit la plus rectiligne possible.

L’allée carrossable

Bien plus que l’esthétique, cette allée doit être fonctionnelle. Bien que rien ne vous interdise de réfléchir pour assortir la couleur des graviers à la façade de la maison, vous devez avant tout vous assurer qu’elle soit large, solide et dure dans le temps. Elle est conçue pour le passage des véhicules (que ce soit votre voiture ou bien les tondeuses, tout engin motorisé), et peut être réalisée en enrobée, en béton, en graviers, en pavés (sous conditions d’épaisseur, etc.

Comment dessiner un plan pour son allée de jardin ?

Si votre allée est parfaitement droite et doit aller de la porte du garage jusqu’à la route, inutile de vous embêter à dessiner un plan. Cependant, dès lors que votre projet se révèle plus sinueux qu’une simple ligne droite, un plan devient indispensable ! Commencez par réfléchir puis tracer à la main sur papier ce que vous désirez. Ensuite, sur le terrain, matérialisez le tracée voulu, en vous assurant de :

  • Les bords de votre allée doivent toujours être parfaitement parallèles ! C’est d’autant plus vrai pour une allée rectiligne. Dans le cas d’une allée svelte, il s’agit aussi d’esthétisme. Vérifiez à plusieurs endroits, avec un mètre, que vous ne réduisez pas soudainement l’écart entre les bords de votre allée.
  • Vous pouvez utiliser un cordeau, votre tuyau d’arrosage, des piquets pour maintenir… Le tout est de voir sur le terrain si vos attentes peuvent se réaliser.

Pour résumer : dessiner votre projet sur papier, préparer le terrain, et passer ensuite à la réalisation en elle-même. Une allée ne doit pas être que jolie, elle doit aussi vous faciliter l’existence en toutes circonstances.

Découvrez nos produits

Bien choisir ses matériaux pour son allée de jardin

Maintenant que vous avez tout préparé, le choix des matériaux arrive. Il va dépendre de plusieurs paramètres. Commencez par répondre à ces quelques questions :

  • Vais-je réaliser mon allée moi-même ou vais-je engager un professionnel pour le faire ?
  • À quoi va servir cette allée ? Sera-t-elle dédiée au passage et aux parkings des voitures ou du petit tracteur-tondeuse de mon jardin ? Ou bien sera-t-elle dédiée à la promenade dans le jardin ? Ou bien encore doit-elle entourer mon potager et en faciliter l’accès ?
  • À quoi doit-elle ressembler ?
  • Comment vais-je l’entretenir ensuite et combien de temps pourrai-je lui consacrer ?
  • Quel budget dois-je y injecter ?
  • Ai-je besoin d’un caniveau de récupération des eaux ?
Découvrez nos caniveaux en pvc

Découvrez nos produits

Le budget va bien sûr beaucoup conditionner le choix des matériaux. Certains, comme le broyat, le béton, les pas japonais, les caillebotis de bois, etc., sont économiques, faciles à installer par vous-même, mais demandent en revanche plus d’entretien, sur le long terme.

Les pavés en pierre ou en brique sont plus chers et plus difficiles à poser vous-même. Cependant, ils garantissent un résultat plus esthétique, plus raffiné, et aussi bien plus professionnel. La pierre est un choix sûr, même si elle est plus difficile à travailler, c’est l’un des matériaux les plus utilisés dans la réalisation des allées de jardin.

Le conseil : Dès lors que vous optez pour des matériaux plus difficiles à travailler, qui sont la brique ou la pierre, ou que vous souhaitez réaliser une allée carrossable durable et solide, mieux vaut faire appel à un professionnel. N’hésitez pas à demander plusieurs devis, conseils et avis.

En conclusion, les petites allées de jardin avec des matériaux simples peuvent être faites par vos propres soins, avec de la patience et une fois bien renseignés. Les allées carrossables et les allées comportant des matériaux plus techniques à manier doivent être réalisées par des professionnels.

Et vous, avez-vous tenté l’aventure ? Que pensez-vous du résultat ? N’hésitez pas à nous laisser vos impressions en commentaires !

Posté dans: Actualités | Le 3 septembre 2019 | 0 commentaire

Commentaires

Envoyer le commentaire




* Champs obligatoires