La scie sabre : l’outil indispensable aux multiples utilisations

La scie sabre fait partie des outils de sciage. C’est une scie électrique qui permet des découpes dans tous types de matériaux : bois, PVC, métal, brique… Elle garantit une coupe nette, facile et rapide. Découvrez nos conseils pour choisir votre scie sabre et les différentes utilisations de cet outil polyvalent.

scie-sabre

Qu'est-ce qu'une scie-sabre ?

La scie sabre est aussi appelée « scie alternative » ou « scie récipro ». Elle fait partie de l’outillage électroportatif et des scies électriques, au côté de la scie circulaire et de la scie sauteuse. Elle est la version électrique de la scie manuelle ou égoïne.

Appréciée des professionnels comme des particuliers, c’est un outil polyvalent et tout-en-un. En effet, il permet de réaliser des découpes dans de nombreux matériaux :

• bois : tendre, dur, palettes, MDF, panneaux de contreplaqué…

• métal : tôles et tubes en acier, zinc…

• plastique : PVC, époxy…

• isolant : laine minérale, mousse, polystyrène…

• brique

• plaque de plâtre

• …

Elle peut s’utiliser pour une variété de travaux de construction, de rénovation, de réparation ou de démantèlement.

Non seulement polyvalente, elle est aussi très efficace et performante. Elle permet d’obtenir des coupes nettes en un minimum de temps et d’effort. Sur ce point, elle bat la scie manuelle qui demande un travail plus laborieux pour un résultat moins propre.

Enfin, la scie sabre offre un grand confort d’utilisation. Même si elle est robuste et puissante, elle reste maniable et légère (entre 2 et 4 kg). Sa poignée permet une bonne prise en main et les vibrations sont assez faibles. De plus, certains modèles disposent d’un système de changement de lame simple et rapide.

Comment choisir sa scie sabre ?

Elle peut être filaire (fonctionnement sur secteur) ou sans fil (fonctionnement sur batterie rechargeable). C’est un premier critère à prendre en compte dans le choix de votre outil. Si vous devez travailler sur un chantier sans alimentation électrique, optez pour un modèle sans fil ou pouvant fonctionner sur secteur ET sur batterie. Il sera aussi intéressant pour travailler dans les endroits difficiles d’accès, sans être gêné par le câble.

Vérifiez également la puissance du moteur qui varie de 500 W à 1300 W (watts). Elle conditionne la vitesse de la lame et donc la rapidité et la précision de la coupe.

Enfin, veillez à ce qu’elle soit ergonomique et agréable d’utilisation. Elle doit vous offrir une bonne prise en main (poignée « softgrip »), sans trop de vibrations.

Comment choisir les lames de scie sabre ?

Après avoir acheté votre outil, vous devez aussi choisir la bonne lame. Pour cela, prenez en compte le matériau à scier. En utilisant la lame adaptée, vous profiterez d’une coupe facile, rapide et propre.

Il existe des lames pour scie sabre pour tous les matériaux : bois, isolants, métaux et tôle, plastique, palettes… Elles se déclinent en différentes longueurs (de 100 à 400 mm), à choisir en fonction de l’épaisseur de la pièce. La forme et le nombre de dents sont aussi des critères de choix importants.

Sachez qu’il existe également des lames universelles. Ainsi, au lieu d’utiliser plusieurs lames différentes, une seule suffit pour tous les travaux de sciage.

Exemples d'utlisation de la scie-sabre

La scie sabre est un outil polyvalent aux utilisations multiples. Très pratique pour couper du bois, elle peut aussi s’utiliser pour faire une saignée dans un mur. Elle est même capable de couper des branches et élaguer des arbres. Voici quelques conseils et exemples d’utilisation de la scie sabre.

La scie sabre pour faire une saignée dans un mur

Pour encastrer des gaines électriques ou des conduites d’eau, il est nécessaire de faire une saignée dans le mur. Pour cela, vous pouvez utiliser une rainureuse, un perforateur ou une scie sabre. Cette dernière convient très bien en cas d’angle de coupe particulier, d’espace restreint ou d’endroit difficile d’accès.

Elle sciera facilement les murs épais. En revanche, en cas de mur fin, veillez à choisir une lame courte pour ne pas traverser le mur.

La scie sabre pour couper des branches ou élaguer un arbre

Lorsqu’elle est suffisamment puissante, elle peut couper des branches et servir à l’élagage des arbres du jardin. Ainsi, elle remplace avantageusement la hache et les outils manuels qui demandent plus d’effort.

Vous pourrez l’utiliser pour couper des branches de diamètre moyen et pour lesquelles la tronçonneuse n’est pas nécessaire. Choisissez une lame pour le bois, suffisamment longue et à la grosse denture.

La scie sabre pour couper une cloison en briques

La scie sabre est capable de percer des briques. C’est donc un outil intéressant pour couper et créer une ouverture en vue de démolir une cloison en briques. Après avoir percé des pré-trous, il suffit de faire passer la scie et de réaliser la coupe (horizontale ou verticale).

Choisissez une scie sabre ayant une puissance moteur d’au moins 1000 W avec une lame de 150 mm minimum.

La scie sabre pour couper des tuyaux en PVC

Cet outil est très pratique pour couper des tuyaux en PVC, surtout s’ils sont difficiles d’accès. Elle sera plus facile à utiliser qu’une scie à métaux ou une pince coupe-tuyau.
En plomberie, elle peut s’utiliser pour scier et modifier la tuyauterie. Choisissez une lame en tungstène avec une denture fine ou moyenne.

La scie sabre pour démonter une palette

Démonter une palette en bois n’est pas une mince affaire. Sauf si vous utilisez une scie sabre ! C’est une méthode rapide, efficace et qui demande moins d’effort qu’avec une scie à métaux. Grâce à cet outil, vous pourrez couper les clous et les vis qui maintiennent les planches à la traverse.

Une fois retirés, il vous sera facile de démonter la palette progressivement et de découper les planches si besoin. Utilisez une lame pour métaux et à la grosse denture. Changez ensuite pour une lame pour bois afin de découper les planches de la palette.

Partager: