Focus sur les chevilles type MOLLY

Les chevilles MOLLY sont préconisées pour les fixations dans un support creux. Grâce à leur forme spécifique et la technique à expansion, elles sont capables de supporter de lourdes charges. Ainsi, elles s’ancrent solidement dans le mur, sans risque d’arrachement. Découvrez notre guide complet pour tout savoir sur la cheville type MOLLY, la choisir et la poser.

chevilles molly
  

Qu’est-ce qu’une cheville MOLLY ?

Les chevilles type MOLLY font partie des solutions de fixation les plus populaires. Elles sont utilisées aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Elles se distinguent par leur forme et leur fonctionnement.

Cette cheville métallique mécanique est dites « à expansion par déformation ». En effet, elle possède des branches (ou ailettes) qui se déforment une fois la vis insérée à l’intérieur du mur. Cela lui permet de se plaquer à la surface d’appui et de s’ancrer solidement dans le matériau.

Cette technique, mise au point par l’entreprise MOLLY, limite au maximum le risque d’arrachement. Très résistantes, ces chevilles peuvent supporter de lourdes charges contrairement aux chevilles standards qui peuvent ne pas tenir et s’arracher rapidement.

En plus des branches déformables, elles possèdent :

  • Une tête filetée avec système d’ancrage pour éviter à la cheville de tourner lors du serrage ;
  • Un raidisseur qui renforce les branches pour empêcher leur affaissement ;
  • Une vis mécanique ;
  • Un écrou.

Chacun de ces éléments joue un rôle important et assure un ancrage solide.

Quand utiliser des chevilles MOLLY ?

D’une manière générale, elles sont conseillées pour fixer des objets lourds dans des plaques de plâtre (placoplâtre) ou tout autre support creux de type :

  • Parpaing creux ;
  • Hourdis (entrevous) ;
  • Brique creuse.

Elles peuvent s’utiliser pour la pose de miroirs, d’étagères, de lustres, de cadres, de tringles à rideaux ou encore de supports de télévision.
Pour une fixation réussie, la charge doit être inférieure à 40 kg et pouvoir être supportée par le mur lui-même.

Les différents types de chevilles MOLLY

Il existe différents types de chevilles MOLLY en fonction de leur forme, de la longueur ou du diamètre de la vis. Ainsi, on distingue 3 types principaux :

  • La cheville MOLLY classique : pour être fixée, il est nécessaire de percer un trou en amont avant de l’insérer. Elle convient pour des charges modérées de type cadres et petits objets de décoration ;
  • La cheville MOLLY auto-perceuse : grâce à sa pointe fine, elle peut s’insérer facilement dans le mur. Elle se frappe d’abord au marteau puis se sertie à l’aide d’une pince à expansion. Elle peut supporter des charges plus lourdes que la version classique ;
  • La cheville MOLLY auto-foreuse : dotée d’une pointe très fine, elle s’insère par frappe au marteau puis vissage de l’écrou. Elle est recommandée pour les charges les plus lourdes.

Comment choisir ses chevilles MOLLY ?

Vous devez les choisir en fonction du poids de l’objet à fixer, de l’épaisseur du support, de la direction de charge (horizontale ou verticale) ou encore du diamètre de perçage. Par exemple, plus la charge est lourde, plus le diamètre de la cheville est grand.

Les chevilles MOLLY possèdent une signalétique spécifique qu’il faut savoir déchiffrer pour ne pas se tromper. Elle indique la taille de la vis mécanique et la longueur totale de la cheville. Ainsi, la mention « M4x59 » correspond à une vis mécanique de 4 mm de diamètre et une longueur totale de 59 mm. Autre exemple : une cheville « M5x50 » est composée d’une vis mécanique de 5 mm de diamètre et a une longueur totale de 50 mm.

Quant au poids supporté par la cheville, il est directement indiqué sur l’emballage.

Après avoir choisi le type de chevilles MOLLY adapté à vos besoins (classique, auto-perceuse ou auto-foreuse), vous devez donc choisir la bonne taille et la longueur qui s’impose.

Pour vous y aider, voici un tableau récapitulatif :

Désignation Type Diamètre de la vis (mm) Longueur de la cheville Diamètre de perçage (mm) Épaisseur du perçage (mm)
M4x24 40E 4 24 8 5 - 8
M4x33 40S 4 33 8 6 - 13
M4x46 40SL 4 46 8 10 - 24
M4x59 40XL 4 59 8 24 - 38
M5x36 6E 5 36 11 6 - 13
M5x50 6S 5 50 11 6 - 16
M5x75 6SL 5 75 13 16 -45
M6x34 8E 6 34 13 6 - 13
M6x50 8S 6 50 11 6 - 16
M6x75 8SL 6 75 13 16 - 45
M8x34 10E 8 34 13 6 - 13

 

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter : nos experts vous aideront à choisir vos chevilles MOLLY.

Comment fixer des chevilles MOLLY ?

Ces chevilles sont appréciées pour leur facilité de mise en œuvre. Elles sont rapides à fixer et demandent peu de matériel. Voici, étape par étape, comment poser des chevilles MOLLY.

• Étape 1 : préparez le support

Pour cette première étape, commencez par repérer l’emplacement de la cheville.
Si vous utilisez une cheville à expansion classique, percez un pré-trou à l’aide d’une perceuse et d’un foret adapté. Le diamètre de perçage doit correspondre à celui de la cheville.
Si vous utilisez une cheville auto-foreuse ou auto-perceuse, inutile de percer un trou en amont. Pointez la cheville sur l’emplacement, vissez-la ou frappez-la à l’aide d’un marteau.

• Étape 2 : fixez la cheville

Positionnez votre cheville classique dans le trou et dévissez la vis métallique.
Pour une cheville auto-foreuse ou auto-perceuse, frappez la collerette à l’aide d’un marteau. Repositionnez la vis de façon à la laisser légèrement dépasser (quelques millimètres).

• Étape 3 : sertissez la cheville

À l’aide d’une pince pour chevilles à expansion, réalisez le sertissage de votre cheville MOLLY.
Insérez et bloquez la vis qui dépasse dans la tête de la pince. Pressez pour permettre aux branches de se déployer et de s’ancrer dans le support. Réitérez l’opération une seconde fois si besoin.

Attention à ne pas serrer trop fort au risque de casser les branches de la cheville.

• Étape 4 : fixez votre objet

Après avoir retiré la vis, fixez votre objet puis repositionnez la vis dans la cheville.
Serrez fermement : votre fixation est terminée !

 

  

Comment retirer une cheville MOLLY ?

Parce qu’elle est solidement ancrée dans le mur, une cheville MOLLY peut être difficile à retirer. Pour ce faire, il est possible d’utiliser une perceuse, un marteau ou encore un tournevis et une pince. Cette dernière option est la plus simple.

Pour ce faire, suivez les étapes ci-dessous :

  • Retirez la vis de la cheville ;
  • Glissez un tournevis plat entre le support et la collerette de la cheville ;
  • Soulevez la collerette de façon à l’écarter du mur ;
  • Cassez la collerette délicatement ;
  • Retirez complément la collerette pour dégager le corps de la cheville, si besoin à l’aide d’une pince ;
  • Poussez le corps de la cheville de façon à ce qu’elle tombe derrière la cloison pour dégager le trou (elle ne peut pas être retirée vers l’avant sans casser le mur) ;
  • Terminez en rebouchant le trou avec de l’enduit.

 

Partager: